Pratiques
 ↑  
Calendrier
Recherche
Recherche
Visites

   visiteurs

   visiteur en ligne

Groupe de travail

Toutes les personnes intéressées par les travaux de ce groupe sont invitées, et en particulier :

Les membres du groupe de pilotage

Les IEN

Les CPC

Les PIUFM

Les membres des RASED

Les DEA et directeurs d’école

Les PEMF

Les enseignants sur des postes spécifiques : action culturelle, Mas Bresson,...

 

Commission n°1 : Le français langue de scolarisation.

 

Porteurs de projet : Christine NORMAND (principale adjointe du collège PONS), Lydie BUNOUF (chargée de missions CASNAV), Thierry TREFAULT (maître de conférence).

La maîtrise du français, langue de scolarisation est au cœur des préoccupations de réussite des zones d’éducation prioritaire en raison de la spécificité des publics scolaires qu’elles accueillent. En effet, plus de la moitié des élèves des réseaux n’a pas le français pour langue maternelle.

L’attention portée à la maîtrise du français tient donc une place essentielle dans ce contexte de plurilinguisme pour les élèves dont la réussite scolaire est conditionnée par leur niveau en français.

 

Trois préalables dans l’approche de cette problématique :

Il est essentiel, dans un premier temps, de combattre l’idée reçue selon laquelle l’immersion au sein d’une classe suffirait, sans que l’on ait à se consacrer plus spécifiquement à l’apprentissage du français.

Pour permettre aux élèves d’accéder à la maîtrise de la langue française, il ne faut pas laisser leur langue maternelle en jachère mais la développer afin que les enfants la dominent suffisamment pour qu’elle soit aussi un langage d’évocation. Il faut donc trouver les moyens de la renforcer, ce qui ne se fera pas au détriment du français, mais au bénéfice des deux langues.

Il faut également inscrire la maîtrise du français dans un cadre général de plurilinguisme et de promotion des langues vivantes.

Il s’agira de :

  • De relayer des gestes professionnels en s’inspirant des didactiques éprouvées au sein des écoles du réseau AEFE ou auprès des ENA qui permettent à la langue française de se placer comme vecteur d’apprentissage.
  • De s’initier aux travaux de recherches en cours afin d’éviter que les élèves qui ne détiennent pas le français comme langue maternelle ne tombent dans la diglossie avec toutes ses conséquences sur le plan cognitif, sociologique et psychoaffectif.
  • Cet axe de recherche a pour finalité d’empêcher l’éviction massive d’une proportion importante d’élèves allophones en raison de leur difficulté avec la langue française. Le français sera ainsi étudié en tant que discipline enseignée en classe. Mais le français, langue de scolarisation, sera aussi abordé de façon transversale dans le cadre d’autres disciplines telles que les mathématiques, les sciences, l’histoire et la géographie. Des projets interdisciplinaires illustreront la complémentarité qui permet parallèlement à la langue d’accéder aux disciplines et aux disciplines d’enrichir la langue. Une réflexion sur la diversité linguistique à l’école, l’interculturalité et l’évaluation de ces élèves pourra également être proposée.

 

Des travaux d’accompagnement sur le terrain seront menés conjointement avec les étudiants en Master éducation / formation sous la direction Thierry TREFAULT (Equipe DIPRALANG – DIDAXIS).

Axes de recherche proposés (2011 – 2013) : « Langage oral et français de scolarisation »

 

Thématiques

Multilinguisme et publics allophones

La prise en compte des langues d'origine dans l'environnement de la classe.

Mécanismes d'apprentissage de la langue de scolarisation pour des élèves nouvellement arrivés

Bilinguisme et stratégies identitaires chez les élèves gitans

 

Phonologie et FLS

Les surdités phonologiques chez les élèves allophones de cycle III.

L'entrée dans la langue de scolarisation par les sonorités et le rythme.

La correction phonétique verbo-tonale chez les élèves des classes d'accueil.

 

Manipulations implicites et explicites de la langue orale

Les connaissances implicites sur la langue d'origine. Influence sur l'apprentissage de la langue scolaire.

Prise de conscience des phénomènes morphosyntaxiques de la langue dans l'apprentissage de la lecture

 

Contes, comptines en FLE / FLS

Les comptines, quels apprentissages premiers sur la langue?

Le conte, repères culturels et transpositions

Apprendre à conter pour apprendre à lire à tout âge

Comptines, refrains, jeux dansés et virelangues, des universaux langagiers ?

 

Littératie / illettrisme

Le travail sur la langue orale, remédiation aux situations d'illettrisme

Comment les élèves en difficultés de lecture abordent les textes ?

La compréhension des écrits dans les disciplines non-linguistiques

 

La thématique de cette sous – commission s’inscrit directement dans celle de la journée académique et fera l’objet d’une journée de réflexion départementale avec l’ensemble des réseaux de l’Education prioritaire.

 

Commission n°2 : l’enseignement de la compréhension à l’Ecole du socle.

 

Porteur de projet : A déterminer

Concevoir et mettre en œuvre une démarche de la compréhension répondant à l’hétérogénéité de la classe au niveau des trois paliers du socle.

 

Conception de séances d’apprentissage permettant de faire progresser tous les élèves en tenant compte de leur rythme d’apprentissage et de leurs difficultés et/ou de leurs réussite.

Proposer des outils aux équipes pédagogiques.

Envisager des actions de formation.

 

Commission n°3 : l’enseignement de l’étude de la langue dans la perspective à l’Ecole du socle      A déterminer

 

Porteur de projet : Jean VALDIVIA, directeur EEA B. Pascal

Enseigner l’étude la langue dans la perspective du socle commun de connaissances et de compétences.

 

Il s’agira de faire le point sur l’enseignement de l’étude de la langue aujourd’hui en tenant compte des prescriptions des programmes de l’école primaire, des programmes ceux du collège, des compétences visées par le socle commun de proposer des séquences aux enseignants, établies à partir des progressions contenues dans les programmes de l’école primaire et du collège.

 

Commission transversale : Les 108 textes à Offrir

 

Porteurs de Projets : Fabienne CONDAMIN, IEN Perpignan 2 et Christelle RAYNAL, secrétaire ComEx ECLAIR

Enjeu : réaliser un recueil de texte d’auteurs à livrer en lecture offerte aux élèves.

 

Composition des commissions

 

Etude de la langue

Compréhension

FLS

Jean Valdivia, directeur EEA B. Pascal

Christelle Raynal, secrétaire ComEx ECLAIR

Annick Alonso, Secrétaire ComEx ECLAIR

Claire Oustailler, PEMF EE Ponteilla

 

Elodie Colin, PEMF EE Elne

Marta Hernandez, PEMF EM B. Pascal (V)

 

Christine Normand, Principale adj. CLG Pons

Jean-Paul Bianchi, IEN chargé de mission académique CASNAV

Thierry Tréfaut, PIUMF Perpignan

Emmanuelle Dompnier, secrétaire ComEx RRS

Véronique Planella, PE EE V. Hugo

Corinne Marti, PE EM J. Jaurès

Sandra Yébé, directrice EE H. Boucher

Florence Rodor, directrice EE P. de Coubertin

Audrey Moreau, PE EE La Miranda

Sacha Gonzales, directeur EM H. Boucher

 

Mme Azaïs, professeur CLG

M. Martiris, professeur CLG

Mme Merlat, professeur CLG

Mme Ferrandiz, professeur CLG

M. Firobind, professeur CLG

 

Calendrier

Mardi 9 octobre 2012

Mardi 5 février 2013

Mardi 11 juin 2013

Organisation du groupe départemental

Un groupe départemental de pilotage.

Animé par le coordonnateur départemental, il rassemble des représentants de l’IA et de l’IUFM (environ 10 personnes). Ce groupe a pour objectifs :

 

 1. définir une politique départementale ;

 2. fixer des thèmes de travail dans le cadre de diverses commissions ;

 3. prendre des décisions concernant les financements ;

 4. déterminer un calendrier de rencontres ;

 5. communiquer les propositions, productions ou décisions.

 

Animé par le coordonnateur départemental, il rassemble des membres du groupe de pilotage ainsi que d’autres collègues (IEN, CPC, PIUFM, RASED,…) déchargés de classe ou ayant la possibilité d’être remplacés car ces réunions prennent la forme de journées se tenant sur le temps scolaire.

Ce groupe se réunit 4 fois dans l’année.

Directeur de la publication : Fabienne Condamin, IEN de la circonscription de Perpignan-Sud

Contact : Secrétariat de la circonscription de Perpignan-Sud


Date de création : 23/11/2011 @ 21:51
Dernière modification : 30/09/2012 @ 16:31
Catégorie : Pratiques - Maîtrise de la langue
Page lue 1150 fois


Réactions à cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !